fbpx
Sélectionner une page

Ceux d’entre vous qui ont connu la douloureuse expérience de subir des crises d’angoisse savent à quel point ces attaques de panique sont anxiogènes et désagréables. Durant une poignée de minutes à plusieurs heures, ses différentes manifestations, des tremblements aux palpitations cardiaques en passant par des vertiges, peuvent aller jusqu’à donner l’impression de devenir fou voire de mourir.

Il est difficile de déterminer précisément les causes de ce trouble anxieux, bien qu’on suppose qu’une multiplicité de raisons additionnées en soient la cause- parmi lesquelles on retrouve bien sûr un stress considérable mais aussi des déterminismes génétiques et des raisons psychologiques. Pas moins de 5 pourcents de la population hexagonale souffre de crise d’angoisse; c’est pourquoi, bien qu’aucun remède ne soit assurément efficace, il est nécessaire de faire connaître les méthodes pour les apaiser et les remèdes pour les prévenir.

TEST : ÊTES VOUS SPASMOPHILE ?


Avec ce test Gratuit vous pourrez voir si vous êtes spasmophile ou si vous avez un terrain anxieux. + Vidéos Gratuites pour vaincre les angoisses

 

Quelle attitude adopter pendant une crise d’angoisse ?

 

Dans l’hypothèse où vous vous trouvez dans un lieu fréquenté et bruyant, dès que l’attaque de panique s’annonce, il convient de se rendre immédiatement dans un endroit paisible. Ensuite, il s’agit de se concentrer profondément sur sa respiration afin de combattre le stress et de dompter l’angoisse.

Des exercices de respiration peuvent alors s’avérer très utiles: essayez notamment de respirer posément mais intensément par le ventre, avant d’inspirer une poignée de secondes puis, après avoir conservé l’air dans vos poumons, d’expirer pendant une autre poignée de secondes. C’est à vous de déterminer la quantité de secondes de chaque phase de l’exercice, simplement veillez bien à ce que le rythme soit régulier comme un fleuve tranquille.

Ensuite, il peut être nécessaire de se rendre chez un médecin ou un thérapeute pour qu’il vous apporte soutien psychologique et traitement médicamenteux. Si le phénomène est nouveau, un professionnel pourra en plus vous confirmer si vous subissez bien des crises d’angoisse.

 

Traitements médicamenteux et approches alternatives

 

En cas d’attaques de panique, anxiolytiques et antidépresseurs peuvent être prescrits. L’utilisation d’antidépresseurs dure généralement un peu plus de 2 mois avant de constater s’ils ont produit l’effet escompté.
Si les approches complémentaires ne peuvent se substituer totalement à la médecine concrète, ils permettent en tout cas de contribuer à prévenir les crises d’angoisse de manière à, éventuellement, se passer de médicaments.

Tout d’abord, il s’agit simplement d’optimiser globalement votre mode de vie de manière à le rendre plus sain. Ainsi,la pratique d’une activité physique hebdomadaire, un sommeil de qualité ou la consommation d’une alimentation équilibrée, pauvre en boissons et produits excitants peut avoir un grand impact physiologique.

Ensuite de nombreuses médecines alternatives et activités pourraient contribuer à faire cesser vos crises d’angoisse ou de spasmophilie :

 

• L’hypnose: Cette pratique soulage le corps en lui permettant d’accéder à des mécanismes inconscients. Connaître des moments de parfaits lâcher prise impacte positivement l’anxiété quotidienne particulièrement présente dans les sociétés modernes.

 

• La naturopathie: Un naturopathe sérieux pourrait notamment vous aiguiller sur le choix de plantes permettant d’apaiser le stress. Ainsi, par exemple, la passiflore contribue à calmer l’anxiété ce qui aurait un impact direct sur les troubles du sommeil et les palpitations cardiaques.

 

• L’acupuncture: Cette technique chinoise traditionnelle a la réputation d’agir de manière de bénéfique sur le stress en plantant les aiguilles à un endroit du corps correspondant aux symptômes ressentis.

 

• Le shiatsu: Le shiatsu permet de faire circuler correctement les énergies du corps de façon à renforcer son mental et à détendre les muscles.

 

• Le yoga: La pratique du yoga, en plus de vous apprendre à vous concentrer sur votre respiration afin de gérer au mieux une crise d’angoisse future, permet de vous de détendre vos muscles en vous étirant.

 

Si ces pratiques et techniques traditionnelles ne produisent l’effet escompté, l’origine de vos maux pourrait se trouver dans un inconscient qui n’aurait accepté les relations conflictuelles ou éléments choquants de votre passé. Alors, faire une psychanalyse pourrait s’avérer intéressant. En effet, un thérapeute compétent mettra peut-être le doigt sur l’origine de vos blocages en plus de vous apporter un soutien psychologique nécessaire et bienvenu.

 

D’ailleurs, plus simplement, avoir une vie sociale active et épanouissante, qui corresponde aux attentes de votre personnalité, est absolument indispensable. Souffrir de solitude ne peut que que contribuer à sinon aggraver en tout cas maintenir les crises d’angoisse.