Rien de plus effrayant que de se sentir détaché de votre esprit et de votre corps. Le sentiment que vous êtes un observateur extérieur de vous-même est extrêmement anxiogène. Souvent, il est décrit comme si vous viviez dans un rêve. Cet état onirique semble brumeux et parfois même la couleur de leur monde est moins vive, comme si vous regardiez le monde à travers le fond d’un verre. La déréalisation, qui s’apparente à la spasmophilie, amène le patient à se sentir comme si rien n’était réel.

Ces sentiments se manifestent le plus souvent dans divers types de troubles anxieux, de panique, de dépression et de manque de sommeil.

TEST : ÊTES VOUS SPASMOPHILE ?


Avec ce test Gratuit vous pourrez voir si vous êtes spasmophile ou si vous avez un terrain anxieux.

 

Qu’est-ce que la déréalisation ?

 

La déréalisation implique de se sentir détaché de son environnement. Vous pouvez vous sentir déconnecté des objets externes de votre environnement, y compris des autres personnes. Même les membres de votre famille ou vos amis les plus proches peuvent sembler des étrangers.

Les gens décrivent souvent la déréalisation comme un sentiment d’espacement ou de brouillard. Les personnes et les objets de l’environnement peuvent commencer à sembler irréels, déformés ou ressemblant à des dessins animés. D’autres déclarent se sentir piégés par leur environnement ou considérer leur environnement comme surréaliste et inconnu. Vous pourriez avoir l’impression d’être dans un pays étranger ou sur une autre planète.

 

Ce que vous pouvez faire

 

Ce n’est pas totalement compris ce qui cause la déréalisation lors d’une attaque de panique ou de spasmophilie. Une théorie est que ces symptômes, seuls ou ensemble, peuvent servir de mécanismes intégrés pour faire face au stress extrême et à l’anxiété. Lors d’une attaque de panique, ils peuvent vous permettre de mettre un peu de distance entre vous et les sentiments désagréables que vous éprouvez.

Il n’y a pas de traitement pour la déréalisation, mais il est bon de noter qu’une fois qu’une crise de panique commence à s’estomper, ces symptômes disparaissent également et vous pouvez apprendre certaines choses pour accélérer ce processus.

 

Faire face à la déréalisation

 

Si vous faites l’expérience d’une déréalisation, essayez d’utiliser vos sens de toutes les manières possibles pour vous ramener à la réalité. Pincez la peau sur le dos de votre main. Tenez quelque chose de froid ou de très chaud (mais pas assez pour vous brûler) et concentrez-vous sur la sensation de température. Comptez ou nommez des objets dans la pièce. Essayez de garder vos yeux en mouvement afin de ne pas perdre le contact.

 

Faire face à la dépersonnalisation

 

Si vous ressentez une dépersonnalisation, ralentissez votre respiration. Souvent, lors d’une crise d’angoisse, la respiration devient rapide et superficielle, ce qui perturbe le flux sanguin vers le cerveau. Prenez de très longues respirations lentes et profondes, en vous concentrant sur le maintien de l’expiration et de l’inspiration. Et comme la dépersonnalisation et la déréalisation provoque un sentiment de détachement des autres, contactez un ami ou un être cher avec qui parler. Dites-leur ce que vous ressentez et demandez-leur de continuer à vous parler : peu importe de quoi vous parlez, tant que cela vous permet de rester enraciné dans la réalité du moment.

 

EN SAVOIR PLUS SUR LA FORMATION LIFE